Compliance & M&A : Savoir éviter la mauvaise bonne acquisition

13/04/2017

Pour une entreprise, la réputation est au nombre de ses principaux actifs. C’est également l’un des plus fragiles. Son intérêt est donc de tout faire pour la protéger. Or, cette réputation est mise en danger à l’occasion de chaque opération d’acquisition. C’est pourquoi lors d’un projet d’acquisition, il convient d’appréhender très en amont les diligences nécessaires afin de protéger l’entreprise de tout risque d’absence de compliance. Parmi les sujets à faire auditer par des experts, Blandine Cordier-Palasse revient sur la nécessité d’appréhender le programme de lutte anti-corruption, le management des risques sociaux et pénaux ainsi que les chaines de délégations de pouvoirs et d’établir une cartographie des risques. 

Fusions & Acquisitions Magazine
07/2014